Choisir le bon éclairage quand on a 50 ans et plus

Source de la photo : luminaire.fr

On le sait tous, avec l’âge, toutes les fonctions de notre corps commencent à décliner. L’œil n’échappe pas à cette règle et tout le monde sait qu’à partir de 40 ans, presque tout le monde éprouve le besoin de porter des lunettes pour bien voir, c’est ce qu’on appelle presbytie. Mais ce n’est pas le seul problème qu’on rencontre avec l’âge, il y a toute une panoplie de problèmes visuels qui commencent à apparaître et à se développer une fois qu’on a franchi le cap de la cinquantaine.

Il ne faut pas se sentir gêné ou nier l’évidence, c’est parfaitement normal que votre œil commence à fatiguer à ce moment-là ! Ce qu’il faut faire plutôt, c’est adapter votre environnement à votre nouvelle vision.

L’éclairage extérieur

senior-1

Lampadaire d’extérieur – Source : conrad.ch

Rappelez-vous, il est normal que votre vision passé l’âge de 50 ans n’est pas la même que votre vision quand vous aviez 20 ans. Donc oui, avant vous préfériez un éclairage plutôt tamisé pour votre jardin, afin de vous détendre et de profiter de soirées romantiques et intimes.

Aujourd’hui, il vaut mieux opter pour un éclairage plus lumineux, sans pour autant qu’il soit éblouissant.

On vous conseille aussi de bien éclairer vos escaliers (un objet qui a été oublié sur les marches d’entrée de la maison, un escalier mal éclairé, et un accident est vite arrivé).

Le mieux pour éclairer de manière intelligente votre jardin, c’est d’opter pour des lampadaires avec un détecteur de mouvement. Ça vous permet d’éviter de faire des allers-retours pour éclairer telle ou telle zone de votre jardin et d’éviter de gaspiller votre électricité en éclairant TOUT le jardin à chaque fois que vous y sortez ou en oubliant d’éteindre ces lumières en rentrant à la maison.

senior-2

Lampadaire d’extérieur – Source : castorama.fr

Il y a aussi les lampadaires avec détecteur crépusculaire, si vous aimez passer une grande partie de votre après-midi et de votre soirée dans le jardin (pourquoi s’en priver quand il fait beau dehors ?). Ces lampadaires vont adapter le degré de luminosité de leurs lampes à la lumière du jour (passant progressivement de l’état « éteint » à celui de « puissance maximale »).

L’éclairage intérieur

senior-3

Lampadaire de bureau – Source : ganj.fr

Ici, pratiquement rien ne change, vous avez probablement acheté et emménagé dans votre maison depuis quelques années déjà et vous pouvez vous y déplacer les yeux fermés. Gardez quand même à l’esprit que pour votre « coin lecture » il vaut mieux avoir une lumière assez vive qui vous permettra de lire votre livre ou votre journal sans trop fatiguer vos yeux.

Bien sûr, si vous vous installez dans une nouvelle maison, ça change la donne. Vous n’y êtes pas très habitué, vous n’y avez pas pris vos marques, vous ne savez pas instinctivement où se trouvent les portes et les meubles… Optez donc pour une lumière assez brillante qui vous permettra de distinguer tous les détails de la pièce.

Là aussi, vous pouvez choisir des luminaires avec détecteur de mouvement dans certaines pièces comme la cuisine, les couloirs, la salle de séjour et la cuisine. Ça ne vous coûtera pas très cher et ça vous permettra d’éviter les accidents.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Poursuivez vos recherches :

Consulter les lampadaires disponibles sur luminaire.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *